Nos métiers

La Fondation développe depuis 1679 les expertises suivantes :

Le Parcours de la Personne Âgée

Au travers de ses Etablissements à Angers comme dans les Mauges, la Fondation a acquis une expertise reconnue de l’accompagnement dans la dignité des personnes âgées les plus fragiles :

  • Béguinage destiné aux personnes non dépendantes : habitat participatif pour une vie à la fois indépendante et solidaire dans un projet spirituel.
  • Résidence séniors : Appartements adaptés pour séniors valides et autonomes.
  • Ehpad : Maison de retraite médicalisée pour des personnes ayant des problèmes de santé, qui ont besoin d’aide et de soins dans la vie de tous les jours.
  • Upad : Unité pour Personnes Âgées Désorientées. Elle est conçue spécifiquement pour l’accueil des personnes atteintes des pathologies de type «Alzheimer».
  • Accueil de Jour Alzheimer : Service destiné aux personnes âgées présentant une maladie d’Alzheimer ou un syndrome apparenté. Le soutien apporté aux aidants fait également partie de ses missions.
  • UHR : Unité d’hébergement renforcée pour des personnes ayant des troubles du comportement sévères ne leur permettant pas de vivre seules.
  • Hôpital – Service de Soins de Suite (SSR) : Unité de soin pour les personnes âgées en convalescence – Service Médecine (MCO) : Unité de lits de médecine au service de tous, jeunes et moins jeunes.

L’Accueil tout au long de sa vie de la Personne adulte en situation de Handicap

A la suite des Sœurs, la Fondation propose :

  • Des Foyers de vie, parfois appelés Foyers occupationnels, qui mettent en œuvre des soutiens médico-sociaux destinés aux adultes handicapés qui disposent d’une certaine autonomie et qui ne relèvent pas d’une admission en Foyers d’Accueil Médicalisés (FAM) ou en Maisons d’Accueil Spécialisées (MAS), mais qui ne sont pas aptes malgré tout à exercer un travail productif, même en milieu protégé (y compris en ESAT).   Il s’agit de développer l’autonomie des résidents ou, tout au moins, de prévenir toute forme de régression par la réalisation d’activités quotidiennes diversifiées. Les activités proposées sont diverses et adaptées aux capacités des résidents. Il peut s’agir d’activités manuelles (peinture, sculpture…), d’activités de gymnastique, de danse, d’expression corporelle, d’activités d’ergothérapie…   Les frais d’hébergement sont, à titre principal, à la charge de la personne hébergée. Cette contribution, calculée en fonction des ressources du résident, est plafonnée afin qu’il conserve à sa disposition un minimum de moyens financiers. Compte tenu de la somme devant être laissée à la disposition du résident, le surplus des frais d’hébergement et d’entretien est pris en charge par l’aide sociale du département.
  • Des Foyers d’Accueil Médicalisés (FAM) qui ont pour mission d’accueillir des personnes handicapées physiques, mentales (déficients intellectuels ou malades mentaux handicapés) ou atteintes de handicaps associés. L’état de dépendance totale ou partielle des personnes accueillies en FAM les rend inaptes à toute activité professionnelle et nécessite l’assistance d’une tierce personne pour effectuer la plupart des actes essentiels de la vie courante ainsi qu’une surveillance médicale et des soins constants. Il s’agit donc à la fois de structures occupationnelles et de structures de soins.Les FAM obéissent à des règles de double tarification : un tarif pour les prestations de soins et un tarif couvrant les frais d’hébergement, d’où leur ancienne appellation de « foyers à double tarification ». L’assurance maladie finance de manière forfaitaire l’ensemble des dépenses afférentes aux soins, aux personnels médicaux et paramédicaux. L’aide sociale départementale (conseil général) finance l’hébergement et l’animation.
  • Des Unités pour Personnes Handicapées Vieillissantes ou Âgées (UPHV ou UPHA) pour valoriser la logique de parcours au sein des Etablissements.
  • Un Centre d’Accueil de Jour (CAJ) construit autour d’un Pôle d’activités (atelier Médiation Animale, nature, art de la table, bois).

L’Accueil de la Personne malade

Depuis le 1er janvier 2020, la Fondation met en œuvre :

  • Un Pôle Santé Des Mauges (Hôpital) destiné à accueillir les malades de territoires ruraux.C’est un Etablissement de santé privé non lucratif contribuant, « par des coopérations avec les structures et professionnels de médecine ambulatoire et avec les établissements et services médico-sociaux, à l’offre de soins de premier recours dans les territoires qu’ils desservent ». Ses missions :
    • activités de médecine polyvalente, soins aux personnes âgées, soins de suite et de réadaptation ;
    • suivi des maladies chroniques les plus fréquentes;
    • soins palliatifs.

L’Accueil d’Etablissements en quête d’une structure leur permettant de poursuivre leur activité en préservant leur charisme et leur identité.

La Fondation, par les talents qui la composent, apporte son expertise dans la gestion et le management des organisations.

Celle-ci se déploie via :

  • La fusion-absorption de l’Association de gestion de l’Etablissement concerné.
  • Le mandat de gestion, la Fondation prend en charge la gestion de l’Etablissement concerné dans le cadre d’un mandat défini avec le Conseil d’Administration de l’Association de gestion.
  • Des partenariats ponctuels avec l’Association de gestion d’un Etablissement donné.